Internetting since the 90's … and still learning

Discuter … discussion … discutage

November 8, 2017 at 11:46 pm

On parle de discutage lorsque la palabre est élevée en science. La palabre étant l’art de parler pour ne rien dire. Oui exactement comme les politiciens. Dans cet art, il est question de faire perdre aux interlocuteurs le fil de leurs pensées en brassant de l’air. On ne cherche pas à faire connaître son avis ou même juste exprimer ses pensées. On parlotte pour occuper le temps et l’espace.

Le discutage n’exige même pas la parole. Il suffit de marmonner, baragouiner ou émettre des son ou gesticuler parfois pour contredire son interlocuteur, attaquer ses arguments, minimiser ses efforts, ridiculiser ses capacités afin de lui couper la parole et l’empêcher de s’exprimer. Tout est permis. Des grimaces, des “AAAAAA” ou des “UUUUU” peuvent tout aussi bien faire l’affaire.

Cette science se distingue des autres domaines du savoir humain sur plusieurs plans. C’est une connaissance à la porté de tout le monde. En effet, contrairement à la physique ou la biologie, le discutage est une science qui ne se pratique pas dans les laboratoires de recherche. Il y a les plateaux de télévision pour ça. Et contrairement aux mathématiques, le discutage n’exige pas de démonstration ni de preuves. Les vérités sont justes prononcées pour faire foi.

Une Science des plus agréables

La maîtrise du savoir nécessaire pour briller dans le discutage est des plus agréable. Le discutage n’est pas ennuyeux comme la philosophie ni compliquée comme la relativité. Il suffit d’être impoli, goujat, ignorant pour faire partie des maîtres de la pensée discutationnelle. Même si ne pas avoir peur du ridicule est un atout à avoir.

Si l’on pouvait construire un arbre sur lequel la discussion occuperait une branche avec l’argumentation et la démonstration, alors la palabre sera sur une autre branche de cet arbre. Le discutage serait un tout autre arbre qui n’a rien à voir. Le discutage est tellement loind e la discussion que je propose d’introduire un nouveau verbe dans la langue française, à savoir “discutager”, pour exprimer ce que l’on regarde sur les télévisions aujourd’hui.

Amine BENHAMIDA